Avec sa réputation grandissante de piailleur tous azimuts, Twitter est en passe de devenir un outil redoutable pour embaucher du personnel… mais aussi pour le débaucher.Le monde entier s’y trouve et s’y croise, c’est là que chacun peut non seulement se mettre en avant, montrer ses compétences et donner son point de vue en temps réel, mais aussi être suivi par autant de “followers” intéressés par la culture de l’entreprise qui s’y affiche. L’époque va vite, il faut être là où tout le monde parle, et parler c’est précisément la vocation de Twitter.Les entreprises ont bien compris la formidable vitrine que représente Twitter et la vitesse des informations est telle que quiconque est au courant d’une opportunité peut devancer maints autres candidats qui n’auraient pas suivi l’actualité de l’entreprise. Tout actif en passe de quitter son entreprise pour une autre peut profiter de ce réseau ouvert où les informations filent à la vitesse grand V. C’est là aussi l’intérêt de Twitter. Pour peu qu’une offre se présente et qu’un candidat soit déjà en pleine réflexion quant à son envie de changer d’univers professionnel, il suffit au candidat de saisir l’occasion et de bondir dessus. Si celui-ci a déjà collecté des informations sur cette entreprise c’est encore mieux : il aura aune longueur d’avance sur ses autres concurrents car il aura anticipé en apprenant à connaître la culture d’entreprise de la société qu’il convoite.

Mais comment ? Pour commencer, il suffit de se laisser guider. Lorsqu’on se crée un compte Twitter, on peut rechercher les comptes à suivre (par catégorie ou par mot clé). Les catégories sont assez peu nombreuses, elles vont du divertissement à l’information en passant par l’art, la mode et le design, en revanche la recherche par mot clé permet de se rapprocher de son domaine d’activité plus pertinemment. Il est bon savoir également que la catégorie “France” inclut la Blogosphère, donc une mine d’informations à creuser.

À chacun ensuite de recroiser les informations fournies sur le compte Twitter de l’entreprise en lisant les documents qui sont fournis et les blogs qui sont parfois attenants… et d’effectuer une veille pour saisir sa chance au moment opportun.

Ainsi, le candidat peut se créer un compte Twitter et suivre de prés l’entreprise qu’il convoite pour rester dans son giron et le moment opportun, se manifester. Pour se convaincre du pouvoir de débauchage de Twitter, il suffit d’aller ne serait-ce que sur la page où défilent les top Tweets : annoncent de stages certes, mais embauche réelle également.

Sans compter que l’entreprise Twitter embauche aussi de son côté : support technique, développeurs, ingénieurs, graphistes, etc.

Avec une entreprise florissante comme celle-là, pas étonnant que nombreux sont ceux qui veulent se joindre à la grande aventure dont tout le monde parle… et qui fait piailler tout le monde.