génération y travail emploi

Fin 2013, France 2 lançait une enquête baptisé “Génération Quoi”. Visant les jeunes de 18 à 34 ans, elle porte sur tous les aspects de la vie des jeunes et notamment celui du travail. Aujourd’hui, plus de 200 000 personnes y ont répondu et il est l’heure de se pencher sur les premiers résultats.

Et le mot choisi par ces jeunes pour qualifier le travail est sans appel : Pôle Emploi. Pourtant, 92{c8c691660c1801e9fbd5490b08281288f3a5e81b02065e584db8b8aea2fc01a5} des jeunes considèrent que réussir sa vie professionnelle est un objectif essentiel et ils sont plus de 50{c8c691660c1801e9fbd5490b08281288f3a5e81b02065e584db8b8aea2fc01a5} à se sentir plutôt épanoui dans un travail qui correspond à leurs qualifications. Là où le bât blesse, c’est dans la reconnaissance qu’ils perçoivent de leur travail. 54{c8c691660c1801e9fbd5490b08281288f3a5e81b02065e584db8b8aea2fc01a5} des répondants ont l’impression que leurs efforts sont peu à pas du tout récompensés et 60{c8c691660c1801e9fbd5490b08281288f3a5e81b02065e584db8b8aea2fc01a5} pensent qu’ils ne sont pas assez rémunérés.

Enfin, leurs aînés ont une vision qui n’est pas toujours positive vis-à-vis de la génération Y. Selon les plus de 30 ans, les jeunes seraient immatures, individualistes et paresseux avant d’être motivé ou volontaire.

Découvrez les réponses de la génération Y sur le travail dans la vidéo ci-dessous :